Sonho e Realidade  (Mauro Duarte - Edil Pacheco)

Quando nos seus braços eu adormeci,
logo veio em mim um sonho assim de paz
e meu coração, de tanta emoção,
descansou feliz pensando em não acordar mais.

Quando de manhã sozinho despertei,
a realidade desabou em mim,
me desesperei, um rio eu chorei
lembrando o ninho de amor que teve fim.

Difícil é esquecer sua doçura,
criatura, ameniza o meu sofrer
não suporto tanta amargura,
de novo me procura,
preciso de você
para nos seus braços amanhecer,
vivo lhe esperando bem querer.


 

mauro duarte requebra morena

Mauro Duarte (02 juillet 1930 - 26 aout 1989)
dit "Bolacha" à cause de son visage aplati et rond en forme de"pleine lune".
Malgré qu'il soit finalement très peu connu,Mauro Duarte était un compositeur hors norme.
Ses compositions ont influencé et continuent d'influencer toutes les générations de sambistas.
Son partenaire préféré était Paulo César Pinheiro car pour eux,les mots et la musique
ont le même sens:la beauté.


Rêve et réalité  (Mauro Duarte - Edil Pacheco)

Quand je me suis endormi dans tes bras,
bientôt m'est apparu comme un rêve de paix
et mon coeur,avec autant d'émotion,
s'est reposé heureux en pensant ne plus jamais se réveiller.

Quand le matin je me suis réveillé,
la réalité, en moi ,s'est écroulée,
je me suis senti desespéré,j'ai pleuré une rivière
en me souvenant du nid d'amour qui a pris fin.

C'est difficile d'oublier ta douceur,
créature,diminue ma souffrance,
je ne supporte plus tant d'amertume
recherche moi encore,
j'ai besoin de toi
pour rester dans tes bras jusqu'à l'aube,
je vis en espérant t'aimer.

Une samba pour les lendemains qui déchantent,un grand classique en "somme"!
La question est de savoir si la réalité,telle qu'elle est mentionnée et écrite dans cette samba, est
dépendante de certaines conditions ou plutôt d'une vision certaine.
C'est bien évidemment très difficile de répondre à la place de l'auteur.
Cependant,en admettant que le réveil soit une illusion et que les conditions de réveil soient un rêve,il devient alors facile de se convaincre du bien fondé de ce raisonnement.
C'est la différence entre la théorie du rêve et la pratique du réveil qui pose le vrai problème car il est complexe de s'élever au dessus de ce que peut produire un rêve comme condition pour affronter la réalité du réveil.
La seule conception qui puisse vraiment éviter se désagrément est celle qui consiste à modifier la prise de conscience et donc la vision par conséquent.
Si le réveil est vécu comme étant un brouillard,cela peut aussi bien provenir d'une vision trouble que d'un rêve brumeux.
La conception du brouillard naît d'une conjonction de facteurs alors que sa disparition est simplement le fait d'une évaporation.
Cette capacité à se transformer de la complexité a la simplicité est analogue à un rêve.
Dans un rêve,la complexité(l'amertume dans cette samba) dépasse aisément la réalité puis s'évapore en permettant le réveil dans des conditions acceptables pour la mémoire et l'espérance.

Pour voir et écouter:

Interprétation Samba de Fato

Pour télécharger:

Interprétation Samba de Fato

http://www.mediafire.com/?i67657ky8kd8hj6