Rara  (Luiz Carlos da Vila - Nelson Sargento)

Lara, o seu laraiá é lindo
rara ao bailar sorrindo
são canções de quem tanto, tantos
corações retém com o seu canto.

Baila e baila o ar
que ouvindo
vai lá, vem cá
e o mar ao ouvir
traz o luar mais pra si
faz o jardim beija-flor
e o sol se põe a aplaudir
o samba que a terra criou
em Lara a mais clara versão do amor.


luiz carlos da vila-rara

Luiz Carlos da Vila ,de son vrai nom Luiz Carlos Baptista (21 juillet 1949,Rio de Janeiro-20 octobre 2008).
C'était un compositeur et interprète,membre du cercle des compositeurs de  l'école de samba " Vila Isabel" avec laquelle il remporta le carnaval en 1988 grâce à :"Kizomba, a festa da raça".
Il était aussi musicien,ayant étudié l'accordéon et la guitare.
Dans les années 70,il participa grandement à la divulgation et au succés d'un bloc de sambistas connu sous le nom de "Cacique de Ramos" et par lequel sont passés tous les plus grands sambistas actuels.
Il y avait dans ses sambas une sophistication et une spiritualité qui faisaient son originalité.


Rare (Luiz Carlos da Vila - Nelson Sargento)

Lara,ton "lalala" est beau,
tu es rare à danser en souriant,
ce sont des airs de celle qui tellement,avec autant
de coeur,préserve avec son chant.

Danse,danse l'air
qui en entendant
va par-ci,va par-là,
et la mer à écouter
amène davantage de clair de lune avec elle,
il rend le jardin siffloteur
et le soleil se met à applaudir
la samba que la terre a créé
en Lara,la plus limpide version d'amour.

(Paroles en portugais gentiment cédées par mon ami Valter)


Une traduction de samba qui s'est faite désirée, pour rendre un hommage poétique à une journée particulière mais également à une personne singulière:   La journée nationale (au Brésil) de la samba (internationale) et sa plus jeune représentante: Lara,Dona Ivone Lara.
La consonance portugaise du nom "Lara" et du mot "rara" est proche,ce qui renforce la particularité
de ce témoignage d'estime.
Le mot"rare" est devenu commun,presque galvaudé, à notre époque.
Il peut signifier beaucoup de chose comme par exemple l'exclusivité ou tout au contraire, le manque d'abondance.
Autant de qualificatifs qui,pourtant,ne collent pas avec l'esprit généreux de Dona Ivone Lara ou avec celui d'ouverture et de tolérance de la samba.
De fait,la rareté est devenue un oxygène dans cette stratosphère et plus la respiration se fait dans cet espace,plus il faut filtrer les particules nocifs en suspension.
Et comme flutuer dans les courants d'air peut emmener bien haut dans le ciel,la signification suivante finit par ne plus rien vouloir dire de la définition originale.
Mais Dona Ivone Lara est une femme qui ne manque pas d'air,,qui est débordante d'énergie qui fait danser la samba sans attraper le tournis,elle est une femme d'esprit qu'il est bon d'écouter,elle est une femme de coeur qui n'a pas peur d'aimer et elle est une femme de principe qui se doit d'être respectée.
S'il existe une femme pour laquelle le sens des mots n'est pas vain et vaincu,c'est sans doute elle.
Rares sont la samba brésilienne et Dona Ivone Lara,mais aujourd'hui,c'est leur Fête.

Pour voir et écouter:

Pour télécharger:

http://www.mediafire.com/?86at3327s2hjlfp